L’ACRYLIQUE SUR TOILE/LE MATERIEL 1/2




LE CHÂSSIS ENTOILÉ

   Bien qu’il existe d’autres supports pour peindre, le châssis entoilé reste le plus apprécié de tous les artistes. Le châssis est la structure en bois, sur laquelle est tendue une toile fixée au moyen de clous, appelés semences ou par des agrafes.
Chaque angle reçoit des clés en bois pour ajuster la tension de la toile. Les grands formats ont des entretoises. Ce sont des barres en bois, fixées au dos du châssis pour le renforcer. La surface des montants intérieurs est légèrement en pente. Ce qui permet à la toile de ne pas s’endommagée sur le bord, et protège la couche picturale des usures du temps. Cette innovation est apparue vers la fin du XIXe siècle.

                                     Le châssis en toilé

   Les toiles sur châssis que vous trouvez dans le commerce, sont prêtes à l’emploi, vous n’avez rien à faire. Par contre les toiles brutes, vous devez les préparées vous-même. Cette opération consiste à passer sur le recto de la toile, un encollage pour uniformiser le support. Il permet une bonne accroche des couches suivantes (enduit ou peinture). Puis, l’enduit est appliqué sur l’encollage sec. Il permet d’unifier la surface à peindre. Le liant pour l’enduit doit être identique à celui utilisé pour l’encollage.
   Pour bien choisir son châssis entoilé, il faut tenir compte de trois critères : le format, la toile et le grain de toile (texture).

                                                                                                 La pose des clés

La toile

   Autrefois pour obtenir des toiles de grandes dimensions il fallait coudre des lés bords à bords. Puis, grâce à la mécanisation des métiers à tisser, les toiles de grands formats ont été réalisées en un seul tenant.

La toile de lin est employé par les artistes peintres depuis le XVe siècle. Peu sensible aux variations de température, le lin permet une très bonne tension du tissu. Il convient pour tous les formats et à toutes les techniques de peinture. Il offre une bonne résistance mécanique et de conservation.
La toile mixte, mélange lin/coton ou lin/polyester, est un support très stable. Après la toile de lin, il est le support le plus employé.
La toile de coton est une alternative plus économique. Elle est idéale pour débuter en peinture. L’inconvénient, elle est souple et se détend assez vite. Préférable pour les petits formats. Peinture acrylique ou collages.
La toile synthétique offre une texture très fine. Elle est appréciée pour le travail des glacis. Cependant, nous n’avons pas assez de recul pour juger de sa stabilité dans le temps. Car, son apparition dans le monde de l’art est récente.

Le grain de toile

  Le choix de la texture d’une toile, est en fonction du rendu désiré. Il existe trois types de toiles : grain fin, moyen ou fort. Pour une peinture avec beaucoup de matière, il convient de prendre une toile à grain fort. Pour une peinture plus détaillée, il est préférable une toile à grain fin.

                                                           A lin grain fin, B lin grain moyen, C lin grain fort

Le format

    Vous trouverez dans le commerce, de nombreux formats de châssis. Mais les plus utilisés, sont les rectangulaires et les carrés. En France, les formats rectangulaires ce divisent en trois catégories :
– Le format « Figure » est presque carré. Il permet en général, de réaliser des portraits dans le sens vertical. Il est noté « F ».
– Le format « Paysage » est rectangulaire. Il est adapté, comme son nom l’indique, à la réalisation de paysages dans le sens de la largeur. Il est noté « P ».
– Le format « Marine » est beaucoup plus panoramique. Il est noté « M ».
Cependant, rien n’interdit de réalisé un paysage sur un format « Marine », ou une marine sur un format « Figure ».
 Exemple de lecture : un N°12F, fait comme dimensions 61 x 50 cm. On peut lire aussi 12 «points » Figure.
Les formats carrés, font en moyenne 20 x 20 cm jusqu’à 200 x 200 cm.

                                                Formats standards français

Une réflexion au sujet de « L’ACRYLIQUE SUR TOILE/LE MATERIEL 1/2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *